Plateforme de téléchargement

Plateforme de téléchargement
Docbac

Rechercher dans ce blog

Chargement...

jeudi 16 avril 2015

La raison et le réel : la connaissance, l'interprétation, la démonstration, la vérité. La raison pour ordonner le monde réel

 
 
 

auguste-comte
 
 
 
 
 
 
La raison pour ordonner le monde réel
 

LA RAISON ET LE REEL

 
La raison s'est affirmée peu à peu comme le moyen privilégié pour ordonner le monde réel et faire émerger la connaissance.
 
Notions introductives:
 
La Raison =la faculté de juger (distinguer le vrai du faux), de connaître et de comprendre
La raison peut produire des représentations objectives en ce sens elle se distingue des simples pensées subjectives.
Le Réel désigne, dans un premier sens, tout ce qui existe, ou le fait d’exister = ce qui existe vraiment
La vérité = le but de la connaissance
La raison et le réel = La raison se fixe pour but de connaître et de comprendre le réel qui devient son objet. La raison détermine ce qui est réel ou pas.
 
La raison pour ordonner le monde réel
 
*** Quel est notre rapport au monde? Magie? Raison? 
 
L'humanité et l'esprit humain sont passés par trois « États » successifs :
 
 
auguste-comte

 
L’attitude scientifique n’est pas naturelle à l’homme = elle est une conquête de l’histoire.
1. La théorie d’Auguste Comte = les trois états :
Dans un premier temps, les hommes se référaient à des explications théologiques pour rendre compte des éléments, ils étaient ainsi ramenés aux caprices de Dieu.
La métaphysique succède aux explications théologiques, les dieux sont remplacés par des forces abstraites et enfin, la science permet de justifier des faits en rattachant objectivement ces derniers les uns aux autres. Nous retrouvons à travers l’évolution de ces trois stades, théologique, métaphysique et scientifique la théorie des trois états d’Auguste Comte. Nous voyons donc que l’attitude scientifique est un produit tardif de l’histoire puisqu’elle n’est pas spontanée chez l’homme. Elle propose une explication qui n’est plus anthropomorphique, cela signifie qu’on ne projette plus de sentiments humains sur les phénomènes.
2. Un niveau scientifique :
Le niveau scientifique suppose que les explications soient dénuées de tout anthropomorphisme. Il faut poser des relations objectives qui ne soient plus le reflet des dispositions subjectives de l’homme. La connaissance spontanée du réel est donc anti-scientifique. La science doit dépasser les apparences et l’observation empirique qui sont des obstacles épistémologiques. Il faut passer au-delà des données immédiates et poser des rapports = ainsi le poids dépend du champ de gravitation. La réalité scientifique n’est donc pas immédiate mais construite. Par exemple, la température devient un fait scientifique lorsqu’elle n’est plus sentie sur la peau mais lue sur le thermomètre. Du vécu immédiat, on passe au connu scientifique.
3. Les caractéristiques de la science différente de la technique :
La science est désintéressée. La technique est le fait pour l’homme d’utiliser les connaissances scientifiques. Elle est donc pragmatique et utilitaire.
 
L'état positif = l'état scientifique correspond à une objectivation du réel
 
 
leibniz

 
La relation Raison et Réel
Formes historiques de la relation
 
La raison ontologique =logos = la parole ou le langage=le discours visant la vérité
La raison dogmatique =(ce qui est dogmatique = évident et indiscutable).  La raison est la faculté humaine de connaître la réalité (Descartes, Spinoza, Leibniz = les rationalistes)
Descartes affirme au tout début du Discours de la Méthode: «Le bon sens est la chose au monde la mieux partagée»  =le bon sens est la raison.
« Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée… La puissance de bien juger, et distinguer le vrai d'avec le faux, qui est proprement ce qu'on nomme le bon sens, ou la raison, est naturellement égale en tous les hommes. »
Discours de la méthode, René Descartes, 1637
La raison critique = elle s'oppose à la raison dogmatique dans le sens où elle doit être capable de voir ses propres limites. Travail critique sur la raison qui est l'oeuvre de Kant, il faut relativiser le pouvoir de la raison. Concernant la question de savoir si l'on peut connaître le réel selon Kant = Il faut distinguer les phénomènes, ce qui apparaît et les noumènes, les choses en soi.
La raison dialectique = «Tout ce qui est rationnel est réel et tout ce qui est réel est rationnel» Hegel. Dimension historique de la raison, Hegel réunit la Raison et le Réel. Rien n'échappe au processus rationnel, (même les guerres dans l'Histoire se justifient) tout obéit à ce principe logique.
La raison scientifique = Il faut renoncer à la raison dialectique car nous ne pouvons avoir une connaissance absolue du réel qui nous échappe. C'est la science qui découvre le réel, elle permet une connaissance objective et vraie.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire