Plateforme de téléchargement

Plateforme de téléchargement
Docbac

Rechercher dans ce blog

Chargement...

lundi 10 mai 2010

La technique des transitions dans les devoirs de philosophie, méthodologie

METHODOLOGIE



Le bac de philosophie



La technique des transitions dans les devoirs de philosophie



I – une construction cohérente dans l’analyse

L’étude d’un concept philosophique suppose de la cohérence et une certaine continuité, il faut souligner l’aspect nécessairement progressif de l’analyse, l’ensemble de la réflexion doit être soutenue, cela suppose une maîtrise des transitions avec la technique que cela suppose. Il ne faut pas hacher les idées mais au contraire, les lier les unes aux autres. Le cheminement doit être progressif et chaque nouvelle idée doit s’imbriquer et avoir un lien avec la précédente. Cela signifie qu’il ne faut pas tomber dans les expositions d’idées avec des formules toutes faites comme « passons maintenant à une autre idée », les formules ne doivent pas se succéder car en fait il ne s’agit nullement d’un exposé mais d’une réflexion d’ensemble.
II - La méthode
Les idées en conséquence de notre exigence de construction cohérente dans l’analyse doivent être dans un premier temps posées, voire jetées sur un brouillon au sens d’un travail préparatoire, elles devront ensuite être triées les unes par rapport aux autres avec respect du fil conducteur, mais cela ne fait pas tout le travail. La réflexion, et c’est là notre exigence première, toujours cohérente et progressive suppose qu’au fur et à mesure que l’on avance, on reprenne les points acquis dans l’objectif du moment. Par conséquent la question initialement définie se voit ainsi réévaluée, repensée, reformulée avec la conclusion partielle qu’elle suppose. Nous pouvons ainsi souligner l’éternel retour en arrière dans un devoir de philosophie, entre le travail préparatoire et la réflexion à proprement parler, il faut revenir sans cesse sur les acquis pour se permettre d’affirmer de nouvelles idées sans tomber dans la juxtaposition de sorte que chaque question est reconsidérée à partir de la réponse avancée. Nous appelerons ce travail l’acquis progressif de la réflexion. Il faut pour mettre cet aspect en valeur, écrire une phrase très claire au début de chaque moment, par exemple, qu’en est il du poids du passé en ce qui concerne l’individu dans le rapport à sa propre histoire personnelle? Ou encore, dans quelle mesure peut on se libérer du passé? Ce type de phrases a l’avantage de dégager très nettement, de mettre en relief, la direction, de travail dans laquelle se constitue le développement d’une analyse. IL permet donc de maintenir une visée dès le point de départ d’une réflexion particulière. Disons qu’il joue à la fois le rôle d’un point de repère pour la pensée et d’un jalon permettant une mise en relief de chacune de ses étapes.


III – le travail sur les transitions en fonction du travail préparatoire

Il faut ensuite, une fois la méthode acquise, rédiger en tenant compte de l’importance de poser de bonnes transitions. Il s’agit en fait pour bien gérer les transitions dans un devoir de philosophie de reprendre la phrase initiale dans le but de faire un bilan succint, non répétitif sur l’acquis de la réflexion. La formulation est essentielle car d’elle dépendra l’attention du lecteur, il faut savoir donner envie de lire la suite d’un devoir, par conséquent, les mots doivent être bien choisis et interpeller, la formulation pourrait on dire serait en fait une sorte d’appel qui motive à la lecture à venir tout en donnant du charisme à l’ensemble de l’analyse. En outre la réflexion doit se poursuivre et pouvoir se déplacer sur un autre plan tout en respectant la problématique, c’est pourquoi l’annonce du paragraphe suivant et de son degré et niveau de réflexion doit pouvoir si nécessaire être reformulé afin de tenir compte de l’acquis du moment précédent. D’une manière générale, nous pouvons résumer les deux exigences pour faire un bon devoir de philosophie au niveau de la construction, à savoir :

Qu’est ce qui est acquis ?

Qu’est ce qui reste à étudier

pour retourner au forum pédagogique


d'autres études en méthodologie sont à votre disposition





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire