Plateforme de téléchargement

Plateforme de téléchargement
Docbac

Rechercher dans ce blog

Chargement...

lundi 12 juillet 2010

Les implications philosophiques de Candide, chapitre 6, l'autodafé, les corrigés du baccalauréat pour réviser et se préparer à l'examen

Les implications philosophiques de Candide: L'auto-da-fé


Voltaire

Le texte :

Extrait du chapitre 6, Candide.

Après le tremblement de terre qui avait détruit les trois quarts de Lisbonne, les sages du pays n’avaient pas trouvé un moyen plus efficace pour prévenir une ruine totale que de donner au peuple un bel auto-da-fé ; il était décidé par l’université de Coimbre que le spectacle de quelques personnes brulées à petit feu, en grande cérémonie, est un secret infaillible pour empêcher la terre de trembler.

On avait en conséquence saisi un Biscayen convaincu d’avoir épousé sa commère, et deux Portugais qui en mangeant un poulet en avaient arraché le lard ; on vint lier après le diner le docteur Pangloss et son disciple Candide, l’un pour avoir parlé, et l’autre pour avoir écouté avec un air d’approbation : tous deux furent menés séparément dans des apparemment d’un extrême fraicheur, dans lesquels on n’était jamais incommodé du soleil : huit jours après ils furent tous deux revêtus d’un san-benito, et on orna leurs têtes de mitres de papier : la mitre et le san-benito de Candide étaient peints de flammes renversées et de diables qui n’avaient ni queues ni griffes ; mais les diables de Pangloss portaient griffes et queues, et les flammes étaient droites. Ils marchèrent en procession ainsi vêtus, et entendirent un sermon très pathétique, suivi d’une belle musique en faux-bourdon. Candide fut fessé en cadence, pendant qu’on chantait ; le Biscayen et les deux homes qui n’avaient point voulu manger de lard furent brulés, et Pangloss fut pendu, quoique ce ne soit pas la coutume.

Le corrigé fait trois pages word. Il comprend une introduction, un développement en trois parties avec plusieurs arguments très développés, des transitions et une conclusion avec ouverture.

Analyses

INTRODUCTION

Le texte que nous allons étudier est un extrait du chapitre 6 de Candide, conte philosophique de Voltaire écrit en 1759, en pleine période des Lumières. Le héros, personnage naïf persuadé que "tout est au mieux dans le meilleur des mondes" comme lui a enseigné son maître Pangloss, a pourtant déjà essuyé quelques malheurs, et celui auquel il fait face dans cet extrait commence à ébranler sérieusement ses convictions philosophiques. ....

Développement

I - Un apologue ordonné et structuré
Le rythme
Le schéma narratif
La morale

Transition

II - L'ironie voltairienne
Les antiphrases
Rapprochements satiriques
Euphémismes
Dégradation parodique
Faux rapports logiques

Transition

III - Dénonciations, critiques et portées philosophiques
Critique des superstitions
Intolérance culturelle
L'église
La philosophie optimiste de Pangloss

Conclusion avec ouverture

Les corrigés du baccalauréat, des analyses philosophiques complètes. Pour accéder au document, cliquez sur le lien :

Les implications philosophiques de Candide, chapitre 6, l'autodafé

Etude postée dans le forum pédagogique des lycéens

Autres études sur Voltaire en philosophie

Les implications philosophiques du chapitre 6 de Candide de Voltaire
La philosophie de Voltaire dans le chapitre 30 de Candide, la philosophie du jardin
les enjeux philosophiques de l'apologue , le philosophe ignorant, petite digression


Autres études sur Voltaire en français et en littérature :

L'ingénu, chapitre 9
Lettre de Voltaire à Frédéric de Prusse
Candide, chapitre 6
L'incipit de Candide
Chapitre 3, la guerre, Candide
Chapitre 19, le nègre de Surinam, Candide, Voltaire
Le jardin, Candide, Voltaire
le philosophe ignorant, petite digression

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire