Plateforme de téléchargement

Plateforme de téléchargement
Docbac

Rechercher dans ce blog

Chargement...

mardi 6 juillet 2010

La politique vise t’elle le bonheur? Les corrigés du baccalauréat de philosophie

Ce devoir est une dissertation corrigée qui comprend une dissertation, trois parties en développement et une conclusion. Le corrigé proposé fait 3 pages word.

Sujet : La politique vise t’elle le bonheur?

Plan proposé pour l'étude :

Introduction

Pour définir la politique, il est nécessaire de s »’appuyer sur les rapports de corrélation entre les divers présupposés du commandement, de l’obéissance, du privé, du public, de l’ami, de l’ennemi etc. l’activité sociale qui se propose d’assurer par la force, fondée généralement sur le droit, la sécurité extérieure et la concorde intérieure d’une unité politique particulière garantit l’ordre au milieu de luttes qui naissent de la diversité et de la divergence des opinions et des intérêts; pour reprendre les mots de Raymond Polin, nous dirons que, « définir et apprécier la situation d’un homme par rapport à la communauté politique à laquelle il appartient implique qu’il s’agit d’un homme capable d’intelligence, de calcul rationnel et de prévision de l’avenir dans une situation ouverte dépourvue de décision décisive ». Il ajoute que ceux sont les lois qui unissent le citoyen à sa cité, qui constituent l’obligation et qui lui incombent d’obéir à ces lois. Elles sont nécessaires à l’existence de la cité et apportent l’obéissance, le respect etc. Socrate va jusqu’à la limite du problème car, il pousse l’obligation jusqu’à l’obligation d’obéir à des lois injustes.........

I  -   Une sociabilité naturelle qui répond au besoin de bonheur de l'homme. L'homme est naturellement sociable et politique


II -  Un système social et politique capable de réaliser la justice donc le bonheur


III  - L'intérêt commun ou le bonheur

Conclusion


Les corrigés du baccalauréat, des analyses philosophiques complètes.

Etude sur la séquence "politique"  : société, échanges, justice, droit, Etat

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire