Plateforme de téléchargement

Plateforme de téléchargement
Docbac

Rechercher dans ce blog

Chargement...

mardi 22 juin 2010

Préparer le bac de philosophie, réflexions asssociées au thème de la religion, le sens de la vie, deux conférences

Préparer le bac de philosophie, réflexions asssociées au thème de la religion, le sens de la vie, deux conférences

Le sens de la vie ou le goût de la vie ?
André Comte-Sponville avec Raphaël Enthoven

Cycle Leçons de philosophie, le sens de la vie Conférence du 12 juin 2007

En suivant ce lien, vous trouverez une conférence sur ce thème, "le sens de la vie"


vidéo du site evenements et culture

65 min



Résumé

Comment l’homme peut il se séparer de la religion et posséder encore un sens moral ? Comment l’homme peut il vivre sans Dieu ? Et comment l’homme vit il dans un monde où seule la nature dicte ses lois ? Abordant les questions éternelles (la Vérité, l’Eternité ou encore la souffrance) auxquelles religion et morale s’efforcent d’apporter, sinon des réponses, au moins des lignes de pensée et des instruments de réflexion, cette rencontre est rythmée par des lectures d’extraits du Gai savoir de Nietzsche, De la nature des choses de Lucrèce ou encore des Noces d’Albert Camus.

Deuxième conférence sur le même thème :
Le sens de la vie : Comment (et pourquoi) vivre en sachant qu'on va mourir ?

Nicolas Grimaldi avec Raphaël Enthoven

Cycle Leçons de philosophie, le sens de la vie - L'amour et la joie Conférence du 13 février 2007

En suivant ce lien, vous trouverez une conférence sur le thème "du sens de la vie, comment et pourquoi vivre en sachant qu'on va mourir"?


vidéo du site evenements et culture

Résumé

Comment savons nous que nous allons mourir ? D’abord parce que nous voyons et comprenons que les animaux vivent et meurent, pour nous humains vivre c’est sentir qu’on vit et sentir c’est sentir qu’on sent.

Ainsi la vie se réfléchit en conscience : l’homme imagine l’éternité, l’infini la béatitude sans pouvoir vraiment l’éprouver.

Est-il nécessaire de s’interroger sur le sens de la vie si l’on considère que la vie est à elle-même son propre sens ?

Avec Pascal nous pouvons dire que « le privilège de l’homme c’est de mourir et d’en avoir conscience » et que « être » serait plutôt « être perçu ».

Selon le divertissement pascalien être « quelque chose » est fonction du regard de l’autre ; ainsi si personne ne me regarde je n’existe pas !

Pour Jankelevitch en revanche « je sais que je vais mourir mais je n’y crois pas », la mort, c’est ce qui arrive aux autres et pour Cioran: mourir ce n’est pas si grave ; ce qu’il faudrait c’est « dénaître » !

Alors comment occuper ce temps de la vie ?

Selon l’option hédoniste ici et maintenant ou selon la promesse platonicienne d’une plénitude de l’éternité que d’aucun assure dans un au-delà, ailleurs et post mortem ?

Pour les premiers, le plaisir est une fin en soi, notre vie est hypothéquée par le futur et le futur est hypothéqué par la mort. Pour les autres, la mort est un repos, c’est le moment de la réconciliation avec l’immanence, les morts en ont fini avec l’inquiétude, ils sont dans la complétude ; les vivants dans l’incomplétude, « ils souffrent sur les braises de la vie »

_________________

L'administrateur


Réflexions postées depuis le forum pédagogique

Autres études

Le concept de Dieu, la croyance
La religion, les thèmes du baccalauréat de philosophie
Une forme de connaissance de Dieu est elle possible
Textes sur la religion
La culture, la religion, la foi métaphysique camusienne
La liberté de Dieu se manifestant dans la causalité de Dieu, article philosophique
La foi doit elle primer sur la raison, plan dialectique, s'entraîner au bac
Croire est ce renoncer à l'usage de la raison? exercice sur plan dialectique
La religion civile de Jean Jacques Rousseau
Thèmes associés à la religion, le sens de la vie, deux conférences
La question de Dieu et de la liberté


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire